Index du Forum
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Onfray vs Sarkozy

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Sciences humaines -> Philosophie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bertaga


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2006
Messages: 1 598

MessagePosté le: Jeu 29 Mar 2007 - 22:01    Sujet du message: Onfray vs Sarkozy Répondre en citant

Citation:
Propos recueillis par Alexandre Lacroix et Nicolas Truong / Photographies de Frédéric Poletti
Voici un court extrait du dialogue publié intégralement (sur 8 pages) dans Philosophie magazine n°8. Il s'agit de la fin du premier entretien entre les deux hommes (qui se sont ensuite revus pour prolonger la discussion). Après une première demi-heure extrêmement tendue, la conversation a pris une tournure existentielle, et deux visions de l'homme s'opposent.

(...)

Nicolas Sarkozy : Je me suis rendu récemment à la prison pour femmes de Rennes. J'ai demandé à rencontrer une détenue qui purgeait une lourde peine. Cette femme-là m'a parue tout à fait normale. Si on lui avait dit dans sa jeunesse qu'un jour, elle tuerait son mari, elle aurait protesté : « Mais ça va pas, non ! » Et pourtant, elle l'a fait.

Michel Onfray : Qu'en concluez-vous ?

N. S. : Que l'être humain peut être dangereux. C'est d'ailleurs pour cette raison que nous avons tant besoin de la culture, de la civilisation. Il n'y a pas d'un côté des individus dangereux et de l'autre des innocents. Non, chaque homme est en lui-même porteur de beaucoup d'innocence et de dangers.

M. O. : Je ne suis pas rousseauiste et ne soutiendrais pas que l'homme est naturellement bon. À mon sens, on ne naît ni bon ni mauvais.
On le devient, car ce sont les circonstances qui fabriquent l'homme.

N. S. : Mais que faites-vous de nos choix, de la liberté de chacun ?

M. O. : Je ne leur donnerais pas une importance exagérée. Il y a beaucoup de choses que nous ne choisissons pas. Vous n'avez pas choisi votre sexualité parmi plusieurs formules, par exemple. Un pédophile non plus. Il n'a pas décidé un beau matin, parmi toutes les orientations sexuelles possibles, d'être attiré par les enfants. Pour autant, on ne naît pas homosexuel, ni hétérosexuel, ni pédophile. Je pense que nous sommes façonnés, non pas par nos gènes, mais par notre environnement, par les conditions familiales et socio-historiques dans lesquelles nous évoluons.

N. S. : Je ne suis pas d'accord avec vous. J'inclinerais, pour ma part, à penser qu'on naît pédophile, et c'est d'ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie. Il y a 1 200 ou 1 300 jeunes qui se suicident en France chaque année, ce n'est pas parce que leurs parents s'en sont mal occupés ! Mais parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable. Prenez les fumeurs : certains développent un cancer, d'autres non. Les premiers ont une faiblesse physiologique héréditaire. Les circonstances ne font pas tout, la part de l'inné est immense.

M. O. : Puisque notre entrevue touche à sa fin, je voudrais vous offrir quelques cadeaux utiles avant que nous nous quittions.

[Michel Onfray tend à Nicolas Sarkozy ses quatre paquets.]

N. S. [amusé] : Vous croyez que ma situation est si grave ?

[Nicolas Sarkozy déballe ses livres tandis que Michel Onfray commente ses choix.]

M. O. : Totem et Tabou, je vous l'offre parce que Sigmund Freud y traite du meurtre du père et de l'exercice du pouvoir dans la horde. L'Antéchrist de Friedrich Nietzsche, pour la question de la religion, la critique radicale de la morale chrétienne à vous qui, parfois, allez à la messe en famille. Michel Foucault, c'est une lecture que je recommande plus particulièrement au ministre de l'Intérieur, adepte des solutions disciplinaires. Dans Surveiller et punir, Michel Foucault analyse le rôle du système carcéral et de l'emprisonnement, puis de leur relation avec la norme libérale. Pierre-Joseph Proudhon, enfin, car il montre qu'on peut ne pas être libéral sans pour autant être communiste. Mr. Green

N. S. : Ai-je prétendu une chose pareille ?

M. O. [se référant à ses notes] : Oui, dans votre livre Témoignage, page 237 : « Le communisme, l'autre mot de l'antilibéralisme ».

N. S. : Vous, vous êtes communiste ?

M. O. : Ni communiste ni libéral. Je pense qu'il y a des options, notamment libertaires, de gestion du capital qui sont intéressantes et qui reposent sur la coopération, la mutualité,
le contrat, la fédération ou les crédits populaires. Proudhon est un auteur qu'on lit peu aujourd'hui, et souvent mal.

N. S. : Donc, ça vous intéresse, la complexité ?

M. O. : Bien sûr ! Il vaut mieux qu'on finisse sur un
éloge de la complexité que sur le braquage idéologique
de la première demie-heure...

(...)

_____________________________________
Verdun ? Dans la Meuse, bien sûr !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 29 Mar 2007 - 22:01    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
casimir


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2006
Messages: 2 156

MessagePosté le: Jeu 29 Mar 2007 - 22:13    Sujet du message: Onfray vs Sarkozy Répondre en citant

vomito vomito vomito vomito

Vivement les progrès de la science pour détecter les "délinquants" à la naissance ! Mr. Green

C'est pas possible d'être un homme aussi méchant maladou

rien rien rien rien rien

étonné étonné étonné étonné
_____________________________________
Casimir The Cat : Le Chat Qui a du Poils aux Pattes !

http://casy.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Puce34
Animateurs

Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2006
Messages: 3 820

MessagePosté le: Ven 30 Mar 2007 - 08:13    Sujet du message: Onfray vs Sarkozy Répondre en citant

Rien que d'entendre le mot "génétiquement", cela laisse entrevoir pas mal de choses vomito
Revenir en haut
Measme


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2006
Messages: 4 837

MessagePosté le: Ven 30 Mar 2007 - 09:36    Sujet du message: Onfray vs Sarkozy Répondre en citant

Je vous assure faudra quitter la france en masse s'il passe grrr
_____________________________________
Lapinette Sucette !! Mais les enfants l'appellent Tatie Finn !!

No one knows what it's like
To be the bad man
To be the sad man
Behind blue HEART
And no one knows
What it's like to be hated
To be fated to telling only lies
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Daisy


Hors ligne

Inscrit le: 02 Oct 2006
Messages: 3 543

MessagePosté le: Ven 30 Mar 2007 - 10:06    Sujet du message: Onfray vs Sarkozy Répondre en citant

Tout cela est tellement pratique: la délinquance: c'est la faute aux gènes, le cancer, là encore c'est dans les gènes. Il est donc parfaitement inutile d'aider la recherche, l'enseignement, etc. vomito vomito

Je sens bien que je suis génétiquement programmée pour ne pas voter Sarko, moi... Mr. Green
_____________________________________
"On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde" Pierre Desproges
Revenir en haut
jessie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2006
Messages: 2 876

MessagePosté le: Lun 2 Avr 2007 - 08:18    Sujet du message: Onfray vs Sarkozy Répondre en citant

si c'est dans les gènes, ça sert à rien de punir : il a tout faux sarko

ben non, justement, parce que le pire, c'est qu'il dit tout et son contraire :
1) c'est dans les gènes (donc on le choisit pas, donc on n'en est pas responsable, donc on n'a pas à être puni pour ça)
2) c'est un choix individuel (on choisit de devenir un superméchant pédophile ou jeune délinquant) donc il faut punir le mauvais choix

il est prêt à dire tout, tout tout tout et n'importe quoi pour ne surtout pas reconnaître le rôle du social, du milieu, des stéréotypes, ....etc.....


bon, on le savait que, sarko, c'est pas un intello, que même c'est un démago sinon un supermenteur manipulateur qui tuerait père et mère pour avoir raison et gagner envers et contre tout

il n'est malheureusement pas le seul, et y'a pas besoin d'être sarkosy ou sarkosyste pour être aussi idiot (oui, même à moi ça m'arrive d'être bête et méchante avec les animaux Mr. Green )
_____________________________________
"Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai - Vois-tu, je sais que tu m'attends -
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne -
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps."

Victor Hugo
Revenir en haut
casimir


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2006
Messages: 2 156

MessagePosté le: Mar 10 Avr 2007 - 21:15    Sujet du message: Onfray vs Sarkozy Répondre en citant

Pédophilie, suicide : Sarkozy dit "faire de la politique différemment"

NOUVELOBS.COM | 10.04.2007 | 18:24

Réagissez à l'article259 réactions



Les propos du candidat UMP sur l'origine génétique de la pédophilie et du suicide des jeunes ont provoqué un tollé à gauche et chez les scientifiques. "Ce qui compte c'est que les Français comprennent que je veux faire de la politique différemment", leur répond celui-ci


Citation:

Nicolas Sarkozy a déclaré mardi 10 avril qu'il se "garderait bien de trancher" le débat qu'il a ouvert sur la prédestination des pédophiles, tout en se félicitant d'avoir posé cette question.
"Quelle est la différence entre l'inné et l'acquis? Je me garderais bien de le trancher", a déclaré le candidat UMP à son arrivée au centre de formation d'apprentis d'Indre-et-Loire à Joué-les-Tours. "Mais ces questions-là, il y a beaucoup de gens qui se les posent", a-t-il remarqué. "On ne peut pas me dire que c'est naturel d'avoir envie de violer un enfant de trois ans."

Pensée unique

Nicolas Sarkozy ne regrette pas d'avoir lancé le débat dans un entretien avec le philosophe Michel Onfray. "Il y a un certain nombre de candidats qui n'ont pas compris qu'une campagne électorale, c'était fait pour débattre et qui sont tellement membres des élites et de la pensée unique qu'on ne peut plus rien dire."
"Quand je dis qu'il y a un certain nombre de gens qui ont une souffrance en eux, une fragilité en eux, ce qui est une évidence, on me fait le procès en eugénisme. Tout cela n'a aucune importance. Ce qui compte c'est que les Français comprennent que je veux faire de la politique différemment."

"Je continue mon chemin imperturbable"

"Je trouve que ce n'est pas à la hauteur, les attaques de M. Bayrou, de M. Le Pen. S'ils veulent le faire, qu'ils le fassent, je continue mon chemin imperturbable. En plus, il fait beau", a-t-il balayé.
Dans le mensuel "Philosophie Magazine", le candidat de l'UMP à la présidentielle évoque la question de la pédophilie en expliquant qu'il "inclinerait à penser qu'on naît pédophile, et c'est d'ailleurs un problème que nous ne sachions soigner cette pathologie". Ces propos ont provoqué des réactions vives au sein de la classe politique.

Inspiré par "la droite conservatrice américaine"

"C'est inacceptable, profondément choquant, et profondément inquiétant quant à la conception de la société" du candidat UMP, a déclaré Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, lors d'une conférence de presse.
"La pédophilie serait d'origine génétique, le suicide serait d'origine génétique, la violence serait d'origine génétique, pourquoi pas demain la contestation sociale?", a demandé le député maire de Nantes. A ses yeux, ce "nouveau terrain de bataille montre à quel point la droite conservatrice américaine" inspire Nicolas Sarkozy.
"Droite dure et droite extrême se rapprochent de plus en plus", a-t-il souligné.

Axel Kahn : "Il n'y a pas de gène d'un destin malheureux"

"Quelle monstruosité!", a de son côté commenté Marie-George Buffet, candidate communiste à la présidentielle. Elle accuse le candidat UMP de chercher à "concurrencer l'extrême droite sur ses thèmes les plus odieux". "Cette manœuvre n'a qu'un but: dérober aux Français le débat qu'ils souhaitent sur leurs préoccupations: l'emploi, le pouvoir d'achat, le logement".
Pour sa part, le généticien Axel Kahn a affirmé qu'"il n'y a pas de gène d'un destin malheureux" et a reproché à Nicolas Sarkozy de "s'exonérer par avance de ses responsabilités". (avec AP et AFP)


http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/elysee_2007/20070410.OBS1282.html
_____________________________________
Casimir The Cat : Le Chat Qui a du Poils aux Pattes !

http://casy.over-blog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
jessie


Hors ligne

Inscrit le: 04 Oct 2006
Messages: 2 876

MessagePosté le: Mer 11 Avr 2007 - 10:01    Sujet du message: Onfray vs Sarkozy Répondre en citant

avant sarko, y'avait que Le Pen et les "brèves de comptoir" pour nous sortir de tels concentrés de conneries

si ça ne faisait pas froid dans le dos à cause de la probabilité que ce mec avec un vide sidéral à la place du cerveau soit élu, ce serait à pisser de rire

contrairement à la droite américaine, Môssieur Sarkozy ne s'appuie pas sur une idéologie mais sur le "bon sens commun de la logique de comptoir", autant dire sur du vent
_____________________________________
"Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai - Vois-tu, je sais que tu m'attends -
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne -
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps."

Victor Hugo
Revenir en haut
Bertaga


Hors ligne

Inscrit le: 21 Oct 2006
Messages: 1 598

MessagePosté le: Lun 30 Avr 2007 - 17:34    Sujet du message: Onfray vs Sarkozy Répondre en citant


_____________________________________
Verdun ? Dans la Meuse, bien sûr !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:24    Sujet du message: Onfray vs Sarkozy

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Sciences humaines -> Philosophie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com